Kernel Panic - Association culture numérique

Paris Games Week #2013

Posté par: In: Articles 07 Nov 2013 Commentaires: 0 Tags :

PGW

 

Cette année Kernel Panic était invité à la Paris Games Week ! L’occasion pour nous de partager notre ressenti sur l’un des plus grand événements jeux vidéo de France !

Vous le savez sans doute la PGW est l’occasion pour le grand public de tester de nombreux jeux avant leurs sortie. Et nous n’avons pas été déçu !

 

A l’entrée du salon, le stand WiiU avec Mario Kart 8. Pas de grand bouleversement, on assure le coup chez NINTENDO. La maniabilité au gyroscope semble avoir été améliorée ! Suit Wind Waker HD, le lifting du Zelda sorti en 2003 sur GameCube. NINTENDO ne s’est pas contenté du minimum pour son lifting : les lumières sont saisissantes, les contrastes magnifiques et les combats toujours aussi épiques ! Enfin une belle exclusivité Wii U, Bayonetta 2 était aussi de la partie. Les bases sont là, on retrouve la sorcière avec plaisir ! Wii U oblige, une jouabilité stylet vous est proposé mais pas imposé (heureusement) ! Le seul bémol est que nous avons trouvé le jeu étrangement aliasé ! Bon, on est encore loin de la sortie, inutile de s’alarmer…

SONY nous a ravi grâce à son stand Indie. Le message est clair ! Cette fois ci nous ne raterons pas le coche ! Et ils le prouvent ! En nous sortant de petites perles telles que Octodad, Hohokum, Contrast ou encore Resogun ! qui ne sont pas toutes des exclusivités… Contrairement à Knack, LE plateformer de SONY sur PS4. Bien que la démo ne permette pas de voir le jeu dans son ensemble, Knack nous a laissé quelque peu sur notre faim, et ne nous a pas vraiment permis de voir le potentiel de la PS4. En revanche, le pad, lui, nous a marqué. Tout laisse à penser que Sony a revu sa copie tout en gardant ce qui faisait « l’ADN » de cette manette que l’on connait depuis plus de dix ans.

Microsoft n’est pas en reste pour la XboxOne. Là aussi, le pad reste fidèle à son prédécesseur tout en améliorant certains détails. Les sticks ont désormais une texture adhérente très fine. Mais ce sont surtout les vibrations qui ont bénéficié d’une attention toute particulière : la manette possède plusieurs moteurs à la fois dans les poignets et dans les gâchettes à l’arrière RT et LT. Ce qu’on aurait pu qualifier de simple gadget se révèle être très agréable et participant réellement à l’expérience de jeu ! On a pu le constater sur Forza 5 en ressentant les vibrations du moteur et une résistance dans les gâchettes de frein et d’accélération ! Bluffant !

 

 

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts